Presse

Musicologie.org, 10 septembre 2016
Ayant déjà travaillé sur cette œuvre et sur le poème de Karel Jaromír Erben avec l’Orchestre de Paris, sous la direction de Marek Janowski, Vincent Figuri, musicien récitant, s’est rendu compte de la facilité d’adaptation du récit. Pour la musique, il a choisi un enregistrement de l’Orchestre philharmonique tchèque de 1994, et propose trois versions : française, allemande, italienne, complétées par une version purement orchestrale. Ce cédé original et fort bien réalisé s’adresse aux enfants, avec une introduction qui donne quelques indications d’écoute.
Jean-Marc Warszawski

Classica, mai 2015 **** : Martinu, Prague, Paris, New-York
Un programme très réussi de raretés avec de remarquables solistes et récitants.

Diapason, avril 2015 : 5 diapasons
Les retombées colorées de la harpe aux mille reflets de Sandrine Chatron, l’imagination évocatrice des partenaires qui la rejoignent, la déclamation pour le moins châtiée de Vincent Figuri, tout participe à la création d’un univers symboliste. Grande distinction.
Nicolas Derny

Sylviane Falcinelli : janvier 2015
Quelle chance ont les Trois mélodrames lyriques ainsi que la version authentique et complète de La Revue de Cuisine d’être servis avec le plus parfait accomplissement dès leur première gravure !
Sylviane Falcinelli.

Classica, 02 février 2013 : ****
À l’instar du mémorable Gérard Philipe dans Pierre et le Loup, Vincent Figuri est saisissant de présence. Il ne « dit » pas. Il « joue ». Que demander de plus ?
Stéphane Friédérich

Musicologie.org, 17 janvier 2013
Vincent Figuri, vrai récitant d’orchestre, a eu la chance de pouvoir utiliser l’excellent matériel musical pour revoir la traduction et la conception. Il adopte la déclamation scénique, théâtrale, (contre le récit radiophonique), et entrelace le texte avec bonheur à la musique.
Jean-Marc Warszawski

Res Musica, 13 janvier 2013
L’apport principal de cet enregistrement est qu’il superpose la voix du récitant à l’orchestre, ce qui dynamise l’écoute. Ce conte hivernal sur la magie éternelle de la neige, souligné par la déclamation émerveillée du récitant, séduira les mélomanes à la recherche d’une ambiance enfantine et complètera de manière intéressante la discothèque des admirateurs de Prokofiev.
Jean-Christophe Le Toquin

BBC Music magazine, 6 décembre 2012
It’s marvellous to hear the text juxtaposed with the music – it really brings out the details portrayed in Prokofiev’s music!
Daniel Jaffé

Gramophone, 24 septembre 2012
Vincent Figuri, musicologist and actor, who narrates this recording, took great care in retracing the original lyrics so that the music can transpire through the words. Figuri’s style of declamation aims to create the effect of a live recording. The richness, lyricism and poetry of Winter Bonfire are enhanced in this recording by the sensitive performance of the Saison Russe chorus and orchestra, conducted by Andrei Tchistiakov.
Charlotte Parr

ConcertoNet, vendredi 20 août 2004
Sa double formation de musicien et d’acteur lui permet de transformer L’Histoire de Babar de Poulenc en brillant one man show, dans lequel il récite, chante, mime, joue et danse.
S. Corley

L’Indépendant, mercredi 18 août 2004
L’originalité de L’Histoire de Babar de Poulenc tenait dans la mise en espace de Vincent Figuri qui a mis en place les textes sur la musique et non entre deux morceaux comme cela se fait le plus souvent. Le talent de ce musicien et ses dons de récitant ont donné à l’ensemble la qualité appréciée autant par les jeunes mélomanes que par les amateurs plus avertis.
Y. Julian

Les Affiches de Grenoble, vendredi 05 décembre 2003
On ne soupçonne pas le travail minutieux auquel s’est livré Vincent Figuri sur ce texte, élaguant de-ci de-là, rajoutant parfois une syllabe… Grâces soient rendues à cet artiste complet pour ses interventions intelligentes et sensibles.
A. Lodéon

Nice-Matin, lundi 03 février 2003
Les paroles du Christ furent lancées à travers la nef avec ferveur et gravité par un comédien à la voix prenante : Vincent Figuri.
A. Peyrègne

Festival-Auvers.com, mai 2002
Son approche des œuvres, où musique et textes s’entremêlent, est évidemment double, puisque le comédien ne peut oublier qu’il est aussi musicien. Dans le programme tchèque qu’il a conçu, son sens du rythme et son phrasé donnaient une dimension dramatique sans emphase tout à fait unique.
F. Marçot

Le Figaro, dimanche 29 juillet 2001
…Artiste perfectionniste, honorablement versé dans la pratique musicale et oratoire.
M.L. Germon

Télérama, 4 juillet 2001
Vincent Figuri aime fouiller dans les bibliothèques de France, de Navarre et d’Europe. Littéraire et musicien (il est pianiste et chanteur), il a une prédilection pour la musique française et pense que les « petits maîtres » ont droit à quelques égards. Chaque dimanche, il va réanimer l’un d’eux dans Un Été à la campagne sur France Musique.
M. Lecœur

Dauphiné Libéré, mercredi 18 juillet 2001
Amoureux des mots, il les emploie avec la précision du musicien soucieux de la note juste.
C. Lanier

Dauphiné Libéré, 12 août 1997
…C’est sur cet artiste digne des plus grands éloges que s’appuyaient les différents mouvements. L’illustration vocale talentueuse de Vincent Figuri donnait un sens beaucoup plus précis à une musique pas forcément facile d’accès. On a senti chez l’orateur sa passion pour le théâtre d’autant plus grande qu’il se confond ici avec la musique.
V. Juge

Dauphiné Libéré, samedi 03 janvier 1987
Quant à Vincent Figuri, c’était la musique mais aussi la parole et ce récitant, comédien jusqu’au bout des ongles, a captivé les adultes mais aussi les petits enfants avec un texte de sa composition, sur une musique de Ravel.
L. Caratini