Biographie

Grâce à sa double formation de musicien et de comédien, Vincent Figuri s’est imposé dans les rôles de récitant avec la musique. Il fait des études de piano et de musique de chambre au CRR de Grenoble où il obtient un premier prix, puis travaille avec Éliane Richepin qui voit en lui un pianiste « très musicien, doué d’une vive sensibilité ». Parallèlement, il accomplit un cursus théâtral au cours Florent et à l’Université de Berkeley en Californie ainsi que des études de chant avec Suzanne Sarroca.

Après des débuts comme pianiste et quelques incursions au théâtre — le prince dans Le Nouveau Menoza de Lenz, le fou dans le Journal d’un fou de Gogol, Aperghis…— il découvre le mélodrame musical qu’il explore maintenant depuis 25 ans. Son tempérament de comédien et sa formation de musicien le conduisent à jeter un regard radicalement nouveau sur ce répertoire où le théâtre côtoie la musique. Il renouvelle totalement l’approche de classiques comme L’Histoire du soldat de Stravinski ou L’Histoire de Babar de Poulenc qu’il « transforme en brillant one man show dans lequel il récite, chante, joue et danse ». Il révèle ainsi des chefs-d’œuvre oubliés de Mozart, Liszt, Sibelius, Schumann, Prokofiev… découverts dans les bibliothèques européennes et qu’il remet au goût du jour par un travail de musicologue et de réécriture, où la voix parlée est autant celle du comédien que du musicien.

Aimant rapprocher la littérature de la musique, il crée des spectacles originaux : Apocalypse sur le Quatuor pour la Fin du Temps de Messiaen au Festival d’Annecy (avec l’approbation d’Yvonne Loriod), Victor Hugo pour son bicentenaire avec Daniel Berthet au piano ou les poèmes symphoniques de Dvorak accompagnés des textes qui les ont inspirés avec l’Orchestre de Paris.

Il suscite des commandes auprès de compositeurs (Noël Lee, Krystof Maratka) et compte à son actif plus de 38 créations françaises et mondiales, jouées ou enregistrées en neuf langues.

Son travail séduit de nombreux publics dans des lieux comme la Salle Pleyel, la Salle Gaveau, le Festival International de Prague, Présences Radio France, Pablo Casals de Prades, Auvers-sur-Oise, Consonances à Saint-Nazaire, Amadeus de Genève, Art Sacré d’Antibes… où ses collaborations avec Marek Janowski, Jiri Belohlavek, Michel Dalberto, Mickaël Rudy, les ensembles Carpe Diem et Calliopée, Isabelle Moretti, Pascal Amoyel, Isabelle Duha ou les quatuors Ysaÿe, Voce et Varèse ont été saluées par la critique qui voit en lui un « artiste digne des plus grands éloges ».

Infatigable découvreur, Vincent Figuri a été producteur sur France Musique (Un Eté à la campagne, série consacrée aux compositeurs français méconnus), Mémoire retrouvée, Magazine de 7h à 9h), où ses émissions ont reçu un excellent accueil dans la presse nationale.

Désireux d’élargir l’audience de la musique classique, il a été médiateur avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris et l’Orchestre National d’Île de France, en compagnie d’Hélène Grimaud, Nemanja Radulovic, Paavo Järvi, David Zinmann…

Agrégé de musicologie, titulaire de deux masters en Sorbonne (littérature comparée/administration des entreprises culturelles), Vincent Figuri a publié un recueil poétique intitulé L’Offrande poétique aux éditions LGR et enregistre pour Salamandre où ses interprétations ont reçu ****Classica, 5 Diapasons, ffff Un évènement Télérama.

En savoir plus